• Ne vous trompez pas d'ennemis...Réfléchissez !

     

     

    « Pourquoi en sommes-nous encore là? »

    Je vous avais dit que je reviendrais faire un survol des événements actuels.

    *******************

    J’ai laissé reposer en paix ces innocents tombés sur le champ d’horreurs. Et comme je le mentionnais déjà il y a quelques jours : « Seul le silence devait être l’unique réponse ! »

    Ne vous méprenez pas sur mes propos. J’essaye de comprendre pourquoi de nos jours nous en sommes encore là.

     

    Je vais sans doute me répéter. De nos jours on ne peut plus se révolter comme le faisaient nos ancêtres avec des fourches, des pelles… À cette époque on pouvait affronter ceux contre qui on se révoltait.

    Aujourd’hui, devant les armes de plus en plus sophistiquées, ces actions-là ne peuvent plus se dérouler.

    Il faut trouver un autre moyen de révolte. Lorsque vous étudiez comment se sont déroulées ces actions vous comprenez pourquoi nous ne sommes plus dans les mêmes techniques révolutionnaires.

    Nous sommes devant des techniques "coup de poing" rapides, mobiles, les attentats mais aussi de plus en plus de guérillas. Nous allons faire face à des régimes policiers trop contents de se servir de ces actes pour nous faire avaler cette nécessité. Nous sommes de plus en plus contrôlés et nous le seront de plus en plus. Regardez internet et les réseaux de vos jolis téléphones intelligents, intelligents de bien vous contrôler.

     

    Mais cette révolte actuelle est-elle légitime ? Bien sûr que NON.

    Nous sommes devant une guerre implacable pour s’approprier les richesses des pays ou, du moins, les conserver.

    Nous ne sommes pas devant une révolte qui refuse ce monde de la minorité qui nous gouverne pour leurs profits honteux, de la minorité qui détient le pouvoir grâce à leur argent.

    Nous ne sommes pas devant une révolte pour changer de système économique où les richesses profiteraient à l’ensemble des peuples et non à une minorité comme aujourd’hui.

     

    Nous sommes toujours aussi devant un partage du monde orchestré par les vendeurs d’armes qui par des chemins complètement différents approvisionnent les divers camps. Ces ventes sont de belles aubaines pour ces fournisseurs. Dans le monde il n’y a pas 36 fournisseurs d’armes que je sache ! Faire régner la peur fait aussi vendre.

     

    Abordons le problème des religions :

    Les religions leur ont servi à se partager le monde sous couvert de soi-disant dieux, se servant des brebis devenues les moutons actuels.

    Au temps des tribus, il y avait des croyances, chacun vénérait ce en quoi il avait besoin de croire. Ces croyances ne faisaient de mal à personne.

    Puis est arrivé le soi-disant messie et là a commencé le partage de notre monde actuel. Les religions en sont l’alibi pour pouvoir établir leur pouvoir. En fait ils se sont approprié les richesses de ce monde et cela perdure. Dans ce jeu pour dupe ces croyants sont plus manipulés que respectés.

     

    L’aveuglement des peuples à la naissance de ces religions a fait qu’il y a eu des pays riches et des pays pauvres.

    Pauvre Afrique, terre si riche, terre de luttes impensables, ces peuples n’ayant jamais eu le loisir de jouir de leur richesse : D’abord colonisée par les mêmes qui règnent aujourd’hui, puis soi-disant "libre" mais sous le joug de dictateurs les pillant toujours pour le compte des mêmes qui avaient colonisé. Et, aujourd’hui, cela dure toujours.

     

    Revenons à ces pauvres innocents de Paris et d’ailleurs… Des innocents crie-t-on ? Pauvres gens en effet qui sont tombés de la faute de ceux et celles qui dirigent le monde. N’oubliez surtout pas cela, vous éviterez de dire des conneries.

     

    Je voudrais quand même rappeler (juste un aperçu), pêle-mêle, à propos d’innocents : Hiroshima, la guerre de 100 ans, la Saint-Barthélemy, les croisades, le Vietnam, la guerre d’Algérie, les bombardements des forteresses volantes de plus de 10 000 m d’altitude ; ces bombes tombant n’importe où au gré du vent, tuant dans les villes des milliers d’innocents etc. Alors, SVP, ne nous donnez pas de leçons de morale quand vous avez été les premiers à agir de la même manière.

     

    Devant quoi sommes-nous aujourd’hui : Devant des factions de pays, musulmans, qui luttent pour s’approprier des bouts de terre, sauf que cela ne plaît pas à ce monde minoritaire qui dirige. Il n’y aurait pas d’intérêts économiques donc financiers vous pensez bien qu’ils laisseraient s’entre-tuer ces pauvres bougres. Mais non ils vendent des armes dans les deux camps, changent d’allier comme je change de chemise et nous, nous pleurons nos innocents… Quelle honte de la part des décideurs seuls responsables de tels gâchis.

     

    Regardons pourquoi, aujourd’hui, des êtres veulent se faire exploser étant manipulés au nom d’Allah :

    25 % de chômage dans les banlieues. Alors oui de petites têtes ne trouvant pas leur place dans la société ne raisonnent pas plus loin que le bout de leur nez et croient qu’ils vont changer ce monde sous couvert d’Allah aujourd’hui, et d’un autre sans doute demain.

    Quand un pays ne sait pas gérer son immigration laissant des personnes sans dignité, sans travail, il ne faut pas s’étonner qu’ils rêvent de gloire ! Sans avenir, Messieurs les Décideurs de tous bords, voilà ce que vous avez fabriqué : ces kamikazes.

    De hauts dignitaires soi-disant révolutionnaires insatisfaits de leur part de gâteau les manipulent et ont trouvé de la chair à canon qui se laisse exploser pour les servir aussi légitimement que l’autre camp.

    Quelle différence entre les méchants devenus bons et les bons devenus méchants tout simplement pour les mêmes intérêts financiers qu’ils se disputent. Pourquoi eux aussi ne voudraient pas cette manne financière.

    Oh ne croyez pas que ces gens-là veulent changer le monde, non ils veulent leur part du même gâteau. Ce ne sont pas de vrais révolutionnaires au sens que NOUS, les vrais, ne voulons plus de ce monde-là.

     

    Je ne vais pas parler en plus des joutes entre ses factions : Sunnites, Chiites, Kurdes etc Nous pourrions ajouter il n’y a pas si longtemps Tutsis et Hutus. Lors de l’établissement des frontières il aurait peut-être été plus judicieux de respecter chaque peuple !

     

    Tant que des pays laisseront pour compte des pans de plus en plus grand de pauvres nous serons devant ce genre de troubles. Continuez de priver des êtres de dignité et vous en ferez des barbares.

     

    Nous sommes dans un monde où l’argent facile essaye de prendre aussi le pouvoir (Google, Facebook, Twitter, Microsoft) en vous contrôlant de plus en plus. Mais pas de chance, ces terroristes discutaient dans les chats internes de jeux en ligne, difficilement contrôlables.

    En face il n’y a pas que des imbéciles qui veulent aussi leur part du gâteau. La preuve ils savent se servir de vrais imbéciles qui ne voient pas qu’ils ne servent pas le changement mais la même politique qu’actuellement.

     

    Question insidieuse : Et si on laissait se propager de tels actes pour faire peur ou légitimé le contrôle toujours plus grand qui nous cernent, vous répondriez quoi ?

    Je suis rassuré ! Et bien, ne vous en déplaise, je ne suis pas du tout rassuré de voir les pouvoirs en place nous surveiller de plus en plus… Il faut qu’ils aient de plus en plus peur EUX pas nous, que le monde, LEUR monde du pognon leur échappe… Il faut avoir beaucoup plus peur des Décideurs qui savent si bien essayer de nous manipuler, de nous berner, de nous duper.

     

    Cette démocratie dont on nous rebat tant les oreilles, où les marionnettes de tous bords ne sont élues que par souvent une minorité de votes exprimés et ne sont que les pantins de ceux qui décident de les mettre en place pour mieux les servir. Regardez toutes les belles promesses non tenues, regardez toujours les courbes du chômage. Ne dira-t-on pas un jour : "Bon, cela suffit, pensez en premier à vos employés, gardez-les même si vous faites moins de profit… ? " Quand entendrez-vous ce discours ? Quand arrêterez-vous de cautionner ce genre de mascarade en n’allant plus voter puisque rien ne changera.

     

    Comme je dirai toujours : À qui profite le crime ? Essayez toujours de garder votre esprit critique et non de critique et pensez toujours à charge et à décharge : DÉBATTEZ et ne guerroyez pas ou ne vous fermez pas les yeux pour devenir les aveugles de ce monde, vous êtes déjà leurs esclaves… Vous ne trouvez pas qu’il faut se réveiller et penser !

     

    À bon entendeur salut ! Et espérons que mes propos poussent au débat inexistant autour de vous. Nous n’avons que des justifications pour nous endormir toujours un peu plus.

     

     

    « « Pourquoi en sommes-nous encore là? »FRANCE ! Comment peux-tu choisir entre la peste et le choléra ? »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter