• Hédonisme et pratiques sexuelles...mon point de vue !

    Chimalis et moi avons décidé de tout regrouper sur le même blog en ce qui concerne nos histoires, nos musiques et autres anecdotes diverses... Nous vous invitons avec énormément de plaisir dans notre véritable cocon. Il ne vous reste qu'à cliquer ici. Merci !

    Chimalis & Yahto


    Mon autre blog en construction

    FlorYlège

     


    Par contre, sur ce blog vous trouverez des articles plutôt techniques concernant des thèmes particuliers qui nous sont souvent demandés comme la sodomie, la gorge profonde, la stimulation de l'urètre féminin, celle de l'homme avec les sondes urétrales, l'électrostimulation, la stimulation prostatique, les jouets naturels (épi de maïs, concombre...), les jouets technologiques (godes, plugs,...), des stimulations autres...

      

    Pratiques sexuelles - Le sommaire:

    1. LA SODOMIE
    2. Retour sur le deep spot...
    3. Pour vos plaisirs (1)
    4. Pour vos plaisirs (2)
  • Suite à un  symathique courriel je vous publie une idée de notre siècle remplaçant la bonne vieille méthode du "moule dentaire" de notre chibre d'il y a encore quelques années. J'avais décrit dans un texte cette superbe manipulation ! Voilà aujourd'hui la technologie aux services des plaisirs. Cela s'adresse d'ailleurs aussi aux hommes, pas de discrimination allons SVP...

     Un an de Bonheur…un cadeau original RIEN que pour TOI !

    Bientôt Mesdames la St-Valentin...ne soyez pas en retard !

    Imaginer votre amante se goder avec votre sexe sous les yeux innocents de son mari

    Rhooooooooooooooooo qu'elle va me dire ma Chima .... infernal tu es !

     

    LE SITE: http://www.frenchcoqs.com/fr/

     

    1 commentaire
  • Bientôt Messieurs la St- Valentin...ne soyez pas en retard !

    Non, vous ne rêvez pas ! La vulve représentée ci-contre est un bijou… Aux Etats-Unis, un designer s’est demandé comment une femme pouvait surprendre son homme. Réponse : en lui offrant un pendentif représentant son sexe ! Comment ça marche ? Vous envoyez à ce drôle d’artisan des photos de vos parties intimes en gros plan : il va alors s’en inspirer pour sculpter le pendentif et le rendre le plus réaliste possible… Pas sûr tout de même que votre homme accepte de se balader avec votre vulve à son cou… On pense plutôt qu’il prendra ses jambes à son cou.


     Voir le site de « Vulvalolvely ».

    3 commentaires
  • Cette article peut se définir en complément du suivant: La sodomie

    Rien de bien nouveau sous le soleil du vagin: le deep spot

    Il y a bien des années (2005 !)que cette soi-disant nouveauté, le « deep spot » a été soulignée. Mais comme il faut vendre de la ligne sur le net pour en ramasser la pub on nous ressort des articles nous faisant croire qu’ils sont tout frais.(*)

    Faisons donc un rapide tour d’horizon qui va nous permettre de rebondir sur ce sujet fondamentalement hédoniste et tantrique.

    Que nous apprend une femme qui s’émerveillait de sans doute avoir été bien stimulée ou de s’être bien godée en cette partie-là?

    Gode très approprié pour ces points-là:

    Retour sur le deep spot...

    Cette femme vient tout simplement de découvrir une jouissance supérieure à ce qu’elle avait déjà connue. Nous dirions vulgairement qu’elle venait de bien être baisée pas son partenaire. Et oui comment savoir si vous les femmes jouissez bien. Aucune comparaison ne peut être traduite si un jour vous n’éprouvez pas une jouissance supérieure à celles que vous avez déjà connues. En effet vous pouvez dire « oui j’ai joui plus fortement que d’habitude » mais vous ne pouvez surtout pas dire «  Jamais je ne jouirai plus fort ». Seulement une prochaine fois pourra vous permettre de vous le dire. La démarche hédoniste et tantrique est justement de réfléchir aux diverses inventions, aux diverses techniques possibles afin de décupler ces fameux orgasmes ; toujours tendre vers le maximum de jouissance possible. Ce sont nos échanges entre partenaires hédonistes qui nous permettent de savoir un peu plus si nous sommes vers un summum. Ce fond de vagin en effet est le siège de deux points très importants pour l’obtention de jouissances profondes et fortes. Je ne peux aussi passer sous silence les maux des femmes qui ne connaissant pas l’orgasme du vagin. En effet il faut qu’elles fassent des investigations du côté de la stimulation de ces deux points. Je voudrais aussi ajouter que la stimulation de la pulpe des doigts sur ces deux points n’est pas aisée, aurez-vous vos doigts assez longs pour cette stimulation, la verge étant plus longue que vos doigts. Ce sera surtout par le placement de la verge en votre vagin et le choix d’une position adéquate pour que ce point soit le mieux stimulé que vous réussirez ou pas. C’est aussi pour cela qu’il faut varier les positions et se parler pour définir les meilleures…Nous pouvons être  enthousiaste mais pensons à celles et ceux qui auront de grosses difficultés à pratiquer. Je veux dire que, comme en beaucoup de chose, il faut de la pratique, de l’apprentissage et de la délicate attention de votre partenaire.

    Le back deep spot et la sodomie.

    Le back deep spot qui comme son nom l’indique se trouve vers l’arrière au fond du vagin sur la paroi contiguë à l’anus. Il est bien plus érogène que le front deep spot. Il a plus de nervures et est plus rugueux. Ce sont les nervures qui sont responsables de l’intensité des orgasmes donc bien les lubrifier et les masser si vous y réussissez.

    La recherche de ce point apportera une sorte de préliminaires aux femmes qui appréhendent la sodomie.

    La stimulation de ce point arrière est proche de la sensation de sodomie et donc leur donnera un avant-goût.

    Il ne faut pas oublier de lubrifier abondamment. Lorsque vous sodomisez votre compagne et que vous stimulez le back deep spot vous amènerez votre partenaire à une forte jouissance qui n’est pas un orgasme anal. Il n’y a pas d’orgasme par l’anus c’est une charge psychologique intense qui irradie le vagin donnant l’impression d’un orgasme anal. Par contre si vous stimulez parallèlement à une sodomie le back deep spot vous allez donner, si vous réussissez, une des plus intenses jouissances à votre partenaire. Et si, de plus, de votre main libre vous stimulez le clito là vous ne retiendrez plus votre femme elle explosera dans un des plus intenses orgasmes possibles, rien ne sera jamais plus fort que ce genre d’orgasme aux stimulations conjuguées. C’est une démarche hédoniste que de penser au cours de l’acte sexuel à cela. Un bon partenaire attentionné, bon amant, y pensera. Il ne faut jamais oublier que c’est l’homme qui va faire cheminer la femme vers son orgasme, elle puisant dans son mental.

    J’ai lu dernièrement une ineptie : « C'est également sa stimulation qui permet d'atteindre l'éjaculation féminine, »

    Non, la stimulation conduisant à l’éjaculation féminine est la stimulation de l’orifice de l’urètre là où se trouvent les glandes de Skene. Ne pas tout confondre. On peut stimuler ce petit orifice de la pulpe de l’index ou du majeur ou d’une petite sonde sans douleur et tout en douceur.

    Reprenons et citons pour plus de précision un article déjà écrit sur le net : (À quoi bon essayer de se faire passer pour un géni en recopiant ce qui est déjà sur le net. Souvent c’est bien plus précis que nous le pensons)

    Pour trouver le Back Deep Spot, la femme doit se mettre de préférence à quatre pattes, dans la position de la levrette. Cette précaution permet avant tout à ne pas lui faire mal. Une fois le vagin parfaitement lubrifié, il suffit de glisser le majeur légèrement recourbé vers sa partie postérieure. La cloison contiguë à l'anus est un bon repère à prendre pour faciliter cette opération. Une fois parvenu à la partie rugueuse des muqueuses, le doigt la massera légèrement en appuyant graduellement.

    Comment stimuler le Back Deep Spot ?

    Au contact du doigt avec le Back Deep Spot, l'effet d'excitation est relativement rapide avec un gonflement léger de la paroi intérieure du vagin. Pour activer la montée de l'orgasme, le massage est combiné avec des pressions allant de haut en bas à l'aide de l'index qui est glissé délicatement dans l'entrée du vagin. Si votre petite amie est bien excitée, elle ne le sentira pas vraiment et l'homme augmentera son plaisir en exerçant des pressions appuyées sur les parois du muscle pubo-coccygiens.

    Une autre méthode consiste aussi à stimuler la partie aux environs immédiats du Back Deep Spot. La partie charnue du doigt est utilisée pour masser de manière plus appuyée cette zone. L'on peut également pousser les massages vers la cloison anale, légèrement plus basse que le Back Deep Spot. Les plus expérimentés peuvent tenter de stimuler le Front Deep Spot ainsi que le Back Deep Spot en même temps quoique cette méthode demande une réelle dextérité des doigts. L'excitation augmentant, les parois vaginales se contractent pour laisser difficilement les doigts se mouvoir. Le majeur ainsi que l'index sont mis à contribution pour plus d'efficacité.

    Ma Conclusion :

    Ce n’est pas si simple que vous le croyez. Il faut beaucoup de patience, de pratique et avoir un bon doigté. Je pense que c’est plus simple avec une position adéquate (il n’y a pas que la levrette) et un bon positionnement de la verge dans le vagin. Ne pas hésiter à vous reprendre.

    Peu de femmes apprécient de supporter les doigts de leur homme pendant plusieurs minutes d'affilée. Ne soyez pas surpris que votre petite amie ne saute pas au plafond à l'idée de tester ces attouchements d'un nouveau genre. Attendez le moment propice où son état d'excitation sera bien avancé pour lui faire découvrir les plaisirs du back deep spot. Débutez toujours par le point G. La stimulation de cette zone va augmenter l'excitation de votre copine. Puis poussez votre doigt vers deep spot quelques secondes.

    Pensez aussi pour les femmes qui appréhendent la sodomie à apprivoiser l’anus doucement et délicatement car la conjugaison des deux sodomie/stimulation du back deep spot peut apporter encore plus de plaisirs, si vous réussissez !

    Bonnes investigations mais ne rêvez pas trop il faut beaucoup d’attentions voire de pratiques pour y parvenir ! Cela se travaille et SURTOUT pour celles qui n’y parviendront pas, dites-vous bien que vous êtes certainement pour beaucoup dans le même cas et qu’il y a bien d’autres façons de prendre son pied. Ne pas jouir ainsi ne serait pas la fin du monde. Ne vous complexez surtout jamais. Je demande très souvent à ma compagne de bien me placer en elle n’hésitez pas, vous les mâles, à vous laisser guider en elle car elle sait ce qui est le mieux pour elle, pas vous. L’homme va réussir quoiqu’il arrive, pas la femme !

     

    (*) En complément de mon article je vous indique ce site :

    FRENCH TOUCH SÉDUCTION (en français)

     

    1 commentaire
  • (Sur ce gif vous voyez très bien la souplesse du conduit anal. Il faut arriver à cela en travaillant, en apprivoisant, en éduquant ce si désirable orifice que l'homme aime tant)

    J’ai déjà publié sur des sites des écrits et j’ai été très surpris de trouver un écho favorable auprès de beaucoup de personnes dont des jeunes H et F qui s’inquiétaient de diverses questions sur la sexualité et les pratiques sexuelles. J’ai publié sur les quatre orifices de la femme dont le quatrième moins connu est tout aussi attractif et j’y reviendrai s’agissant de l’urètre féminin. J’ai publié sur les jouets F et H, les jouets naturels et artificiels, sur des jouets inventés apportant autre chose, sur les sondes et sur l’électrostimulation. Étant hédoniste (a) voire tantrique (b) il m’est important de toujours respecter l’autre, d’être à son écoute, d’être dans le partage.

    Avant de poursuivre il n’est nullement dans mes propos de négliger ou critiquer telle ou telle pratique sexuelle. Je veux répéter HAUT ET FORT que dans le LIBREMENT CONSENTI il n’y a AUCUN TABOU. Je respecte donc toutes les pratiques du BDSM, des D/s, du SM, du bondage, 

    du triolisme HHF

    du triolisme FFH

     

    de l'échangisme, des libertins et/ou exhibitionnistes, de celles adeptes des gang bangs

      

    voire même de la zoophilie car comme me faisait remarquer une adepte : « Si l’animal souffrait il y a longtemps que je n’aurais plus de noon ni de petit cul… » En effet tout est respectable même si je ne partage pas cela. Étant fondamentalement tourné vers le couple par contre je suis sûr qu’il faille pimenter nos vies pour qu’il perdure dans le temps. Ainsi nous devons tout faire pour rompre la monotonie de l’acte qui sans sentiment ne trouverait pas sa profondeur qui contribue au bien-être des têtes et des corps. Pour ma part j'ai deux Amours, un Amour légitime  et un Amour qui est notre jardin secret, celui de Chima et moi.

     

    Revenons à nos discussions avec Chima.

    Je dois dire que cela faisait un petit bout de temps que nous avions eu une délicieuse discussion sur ce sujet qu’est la sodomie. Chima sait exactement ce que j’en pense et ma douceur sa confiance en moi faisait qu’elle ne m’avait rien refusé, PAS DIT OUI MAIS PAS NON… Deux incidents regrettables dirons-nous lui avait fait avoir une sorte de répulsion pour cet endroit.  

    (On peut voir, à la différence de la photo suivante, que cette femme n'apprécie peut-être pas trop d'être prise ainsi ? Je pencherai pour dire qu'en effet un manque de préparation est évident: la taille du sexe de Monsieur étant manifestement pas du goût de l'orifice de Madame !)

    Je voudrais à travers les questions posées par Chima à propos de la sodomie en profiter pour apporter des précisions surtout pour celles qui hésitent à offrir cette si précieuse partie de leur anatomie. En effet il ne faut surtout pas manquer cette première expérience pouvant être traumatisante pour certaines femmes. Je ne vais pas aborder la question des sentiments qui pour moi est tellement évidente entre les deux partenaires. Je vois cela comme un très grand acte d’amour lorsque la femme s’offre ainsi. Il faut une grande confiance et un grand respect pour honorer ce don de sa personne. Je ne vous apprendrais rien que pour l’homme c’est un délice sans doute dû à l’étroitesse du conduit qui procure une sensation de serrage sur la hampe conduisant à une éjaculation d’une force bien plus intense que celle dans le vagin.

     

    (On peut voir sur cette magnifique photo toute la sérénité qui se lit sur le visage détendue de cette femme)

    De plus si votre partenaire apprend à bien contracter sa voûte pelvienne votre sexe sera donc encore plus serré et l’éjaculation en sera encore bien plus forte si de plus aussi, juste au moment où elle survient, votre compagne serre fortement. Vous me direz il en est de même pour le vagin. Une femme qui a bien appris à serrer vous fera jouir plus fortement qu’une qui oublie ou ne le fait pas. Dans certaines civilisations, exemple au sein de harem, la sorte de gouvernante apprenait aux jeunes femmes à serrer des sortes de goulot de bouteille du plus grand au plus petit pour qu’elles sachent le faire lorsqu’elles honoraient leur maître.

     

    Tout cela pour vous rassurer et vous dire que chaque chose peut se travailler, s’apprendre. Il n’y a aucune honte à ne pas savoir et vous vous devez d’en parler dans votre couple comme la femme a aussi le droit de se refuser. Je propose d’ailleurs de mettre un code comme en soumission au cas où il y a douleur. Le simple fait de dire STOP et vous vous devez de tout arrêter. En respectant cela vous verrez que sans doute votre partenaire se proposera à nouveau sachant que vous la respectez.

    La sodomie en elle-même :

    Tout d’abord votre compagne si elle décide de s’offrir vous doit une propreté de cette partie de son anatomie. Cela peut être un de vos prémices sous la douche lorsqu’elle lave ce conduit à l’aide de poires à lavement faites pour cela ou de mini-douchettes qui se branchent à la place de la douche. Celles avec jets rotatifs sont très plaisantes ajoutant un plus dans ce plaisir intime qu’est le lavement.

    Il est totalement faux de dire que la femme va jouir analement. Alors certaines disent bien puisque je ne jouis pas par là pourquoi me donner. Tout simplement parce que vous pouvez quand même avoir des jouissances autres. Le fait d’être sodomisée par un partenaire attentionné, respectueux peut vous conduire à une jouissance. Cette jouissance n’est pas anale mais est bien le fait d’une conjonction psychologique qui est due à l’irradiation de toute cette zone. Si cela se passe dans le bien-être la femme aura la volonté de jouir et elle pourra y arriver soit en se touchant, se godant ou se masturbant le clito. Vous aussi pouvez le faire à sa place et vous serez dans le partage étant moins égoïste et prouvant à vote femme que vous voulez aussi sa jouissance. N’oubliez pas que la paroi vagin/anus est contiguë et que le fait de la goder vous fera sentir une sorte de massage sur votre hampe, comme la double pénétration ou sexe/gode/doigts.

    L’autre chose importante est que le conduit anal ne se lubrifie pas. Il est donc criminel de sodomiser une femme « à sec ». Vous devez utiliser du gel lubrifiant à l’eau parce que parfois la production de cyprine est insuffisante ou moins soyeuse.

    Il faut ajouter qu’il existe des gels lubrifiant à la silicone mais attention ces gels vont parfois altérer vos propres jouets en silicone et parfois aussi altérer la qualité de l’étanchéité des préservatifs les rendant poreux. De plus certains gels silicone donnent des allergies. Alors ne prenez pas de risque prenez des gels à l’eau et mettez en plus car en effet ils sont moins soyeux.

    Venons-en à la pratique :

    Comme dans le texte de la douche vous voyez que je commence par y placer un doigt à sa demande. Oui vous allez la conduire à son acceptation que si vous l’écoutez et répondez petit à petit à ses appels. Il est hors de question de la brusquer et vous verrez vous y gagnerez car elle s’offrira totalement détendue et vous la pénétrerez avec sa cyprine ou votre gel de façon amoureuse sans effort glissant en son anneau. Vous allez donc l’habituer en travaillant son orifice petit à petit d’un doigt puis deux puis trois sur un espace de temps que vous sentirez lui plaire. Ensuite vous pourrez jouer avec elle avec ses jouets à elle, ses godes en commençant par un petit diamètre vous apprendrez à la dilater tendrement et de plus en plus gros.

      

    ((On peut, là aussi, voir sur cette photo toute la joie, la complicité qui existe entre les deux partenaires, juste à contempler le visage radieux de la femme)

    Rien ne sert de passer à des tailles énormes vous voyez bien votre diamètre de sexe (c). Donc juste dilater pour un peu plus que votre taille et toujours petit à petit au gré de ses désirs sans oublier de lubrifier.

    Vous pouvez vous aider d'un plug gonflant et si vous êtes seule d'un plug vibrant. Là vous gonflez comme vous le voulez et cela petit à petit. Vous aurez une bonne sensation de vous sentir remplie et vous vous dilaterez tranquillemnt un peu plus.

     Plug gonflant et vibrant.

    Vous pouvez aussi vous entraîner seule.

    Comme vous pouvez le voir ci-dessous nous pouvons aller assez loin mais alors nous ne sommes plus dans l'hédonisme et je laisserai donc là-aussi chacun se faire son opinion ! (attention à votre santé quand même)

    Ensuite vous passerez au plug ou rosebud afin d'entretenir votre conduit anal. 

     

    aux plugs  divers

    Pourquoi le plug est en forme de verre de cognac. Rien ne vous empêche d’en offrir un à votre compagne. Il y en a qui sont de vrais bijoux. Il vaut mieux choisir ceux en verre ou en acier chirurgical. Un plug est fait pour rester en place et donc apprivoiser le conduit pour qu’il reste dilaté. Je propose toujours de se plugger à la nuit longue et pas toutes les nuits mais régulièrement. Il est en forme de verre à cognac car on ne doit jamais dilater les sphincters sous peine de graves troubles qui pour certaines idiotes vont jusqu’à l’incontinence. Eh oui voilà où peuvent conduire des imbécillités dramatiques.

     

    Alors vous allez me dire mais ce sphincter anal quoi en faire. Voilà juste votre travail restant à faire tout en étant attentionné ; lui assouplir juste avant de la pénétrer. Plus elle sera habituée à entraîner son conduit plus il sera facile d’assouplir sa noisette brune et cela se fait avec du lub et vos doigts un puis deux et trois ensuite il suffit de bien lubrifier et de présenter votre gland et il glissera sans trouble en elle. N’oubliez pas de la cajoler, de l’aimer, d’essayer de lui donner aussi son plaisir si elle le désire. Lorsque vous jouerez avec un gode ou un plug vous verrez avec joie son anus s’entrouvrir délicatement, lentement puis se gonfler pour laisser échapper le fort diamètre et son œillet reprendrait sa forme initiale. Ce sont des images très fortes qui vous donneraient des envies incommensurables tout cela dans la douceur, sans douleur et respect. Certaines fois la femme s’offre en récompense après avoir bien joui et ne veut juste que faire plaisir à son homme. Sachez que pour moi c’est une marque d’amour très profonde lorsque ma compagne s’offre ainsi. Parfois elle se donne sans avoir joui alors là je me dois de tout mettre en œuvre pour qu’elle ait son propre plaisir par irradiation de toute sa zone.

    Je pourrais pour arriver à son plaisir vous parlez d’un point dans le fond du vagin qui est la stimulation du deep spot. (Pour plus d'info. cliquez ici)

    Il y a le deep spot avant et celui qui est contigu à la paroi anale. La stimulation de cette zone conjuguée à la sodomie va apporter à votre compagne un orgasme violent et encore plus violent s’il y a jouissance du clito en simultané. Aucune jouissance féminine plus forte ne peut être ressentie que cette jouissance simultanée.

    Il faut savoir aussi que la force des orgasmes varie suivant les individus pas nécessairement en sensation physique. Cette force st transcendée par votre volonté psychique à vouloir jouir fort. Plus vous en aurez la volonté plus vous décuplerez cette douce violence. Il est bien connu qu’une femme tracassée ne jouit pas, peu ou mal.

    Il me reste à vous parler de la position : levrette, face à face ou sur le côté. Là, seuls vous deux déciderez. Pour moi la position face à face jambes de la femme totalement relevées sur ses épaules et bloquées par ses bras est une superbe position. Elle vous permet de la goder, stimuler tout en la regardant. De plus elle peut laisser retomber ses jambes sur vos épaules et participez à la montée de son plaisir vous accompagnant. Pour moi les yeux de ma compagne sont un baromètre de son plaisir et j’en tire des renseignements sur son avancé.

     Un dernier mot Il ne faut jamais oublier le côté hygiène. Pensez toujours à aseptiser vos accessoires. S’ils sont en acier ou en verre c’est plus sécuritaire et facile à nettoyer. Faites-le toujours assez rapidement après vous en être servi.

    J’espère ne pas vous avoir ennuyé et avoir apporté quelques éclaircissements sur cette pratique.

     

    (a)    Rapidement je vous recopie du Wikipedia vous donnant succinctement ce qu’est la pensée philosophique de l’hédonisme :

    « Les plaisirs de l'existence, multiples, varient selon les individus et selon leur éducation. Les penseurs hédonistes ont orienté leur vie en fonction de leurs dispositions propres, mais on retrouve des thèmes communs : l'amitié (thème cher à Épicure), la tendresse, la sexualité libre, les plaisirs de la table, la conversation, une vie constituée dans la recherche constante des plaisirs (cf. Le Gorgias de Platon), un corps en bonne santé. On peut aussi trouver la noblesse d'âme, le savoir et les sciences en général, la lecture, la pratique des arts et des exercices physiques, le bien social…

    Dans le même temps, les douleurs et les déplaisirs à éviter sont les relations conflictuelles et la proximité des personnes sans capacités contractuelles (sans paroles), le rabaissement et l'humiliation, la soumission à un ordre imposé, la violence, les privations et les frustrations justifiées par des fables, etc.

     (b) Définition succinte du mot  Tantrisme

    Ouverture spirituelle grâce à l’énergie sexuelle

    Le tantrisme est une pratique inspirée de la religion hindouiste et qui remonte au Vème siècle. Elle allie le yoga, et la médiation à la sexualité. Suivant les principes de la méditation, le tantra a pour objectif d’atteindre, en plein état de conscience, une sexualité « éveillée ». Nouveau langage, nouvelle communication dans le couple, cette dimension sacrée est atteinte par la fusion entre le masculin et le féminin (représentée, dans les temples hindoux, par Shakti et Shiva).

    La sexualité fait partie du développement de l’individu et conduit à son plein épanouissement en favorisant la circulation de l’énergie. Le plaisir atteint tout le corps, et non plus uniquement les parties génitales.

    (c)   N’y voyez aucune pub de ma part mais juste des pages vous permettant de vous faire une idée sur ces différents plugs et leur grosseur.

    http://www.edenfantasys.com/presents/glass-anal-toys#filter-2-1-1473--5-1

    ou

    http://www.sextoy.com/Anal-Toys?cid=36&selected=29&gclid=COj4zJLP9rgCFcOh4AodVlMAn

     

     N.B.: Je viendrai ajouter un plus à cette article qui recoupera celui que je ferai sur

     « Fabriquant de sextoy, vous manquez d’imagination ! »

     

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique